L'application TikTok est-elle un danger pour les ados ?

L'application TikTok est-elle un danger pour les ados ?

On connaît tous TikTok, ou justement, peut-être pas tant que ça...

Nous sommes tous un peu mystifiés par cette application récemment débarquée d’une planète inconnue. Une petite météorite digitale qui fait trembler Facebook et que les jeunes se sont accaparés pendant le confinement.

Faisons un petit point sur les bons et les mauvais côtés de l’appli préférée des ados.

Un succès fulgurant !

Beaucoup d'applications ont connu un énorme lancement pendant la période du premier confinement, c’est le cas pour TikTok qui était en tête des applications les plus téléchargées dans le monde en 2020. Avec 850 millions de téléchargements, TikTok est plus attirante que Facebook pour les jeunes et les adolescents (en France: 14 millions d’utilisateurs, 30% 13-17 ans, 37% 18-24 ans et 33% + de 25 ans.)

Pas de doute, les ados dominent et ont carte blanche sur les réseaux pour diffuser leur dernière vidéo. De leur côté, les parents commencent à s’interroger sur les conséquences d’une utilisation quotidienne de Tik Tok. Risque d’exposition à des contenus inappropriés, mauvaises influences et mauvaises rencontres, défi dangereux.. la liste est suffisamment longue pour avoir le droit de s’inquiéter.

Les Marketing Mums, spécialistes des réseaux sociaux, mais maman avant tout, vous expliquent tout sur TikTok.

Qu’est-ce que TikTok ?

TikTok est une application qui existe depuis 2016, c’est le résultat d’une fusion entre Musical.ly et TikTok, développée par l’entreprise chinoise ByteDance. L'application propose différentes fonctionnalités, mais principalement l’idée est de se filmer, d’ajouter des effets de montage.

C’est le côté communautaire et partage qui diffère des autres plateformes telles que Youtube. En nouveau format de flashmob digital, les ados se filment, partagent et reproduisent. Défis de chorégraphies, challenge d’acrobaties, de blagues (plus ou moins dangereuses) des tutoriels ou bien encore des mini vlogs. Les vidéos faites sur TikTok sont de très courte durée : environ 15 secondes.

Les points positifs de l’application

Commençons par le positif ! Car oui, il y en a !

C’est une super plateforme pour découvrir de nouveaux artistes, développer sa créativité et c’est en somme, une très bonne source de divertissement, pour les jeunes et les adultes. En somme, un moyen de décompresser dans une période qui a été difficile. En parallèle, depuis sa création on note une réelle volonté de la part des développeurs de donner plus de contrôle aux parents sur l’utilisation de l’application par leurs enfants. 

Remplis de vidéos axées sur le partage et le plaisir, pendant le confinement sur TikTok, les gens dansaient, chantaient, jouaient et interagissaient les uns avec les autres en permanence et ça, ça fait du bien. 

Il y a aussi des comptes qui diffusent de la joie et du positif dans des quartiers difficiles comme @nasdas

C’est aussi idéal pour faire découvrir et promouvoir ses propres talents. L'application est simple, intuitive et en fait un excellent outil pour réaliser de beaux montages vidéos. On notera qu’un certain nombre de TikTokers, parfois même des professionnels de santé, des bricoleurs ou des enseignants, postent des tutos intelligents, des conseils de vie et répondent à des questions. 

Le côté sombre de TikTok :

Comme toute application, TikTok a des bons et de mauvais côtés. 

Qu’en est-il pour les plus jeunes pour qui il n’est pas toujours évident de repérer les limites ? La première inquiétude est sans doute l’addiction au scroll, déjà une calamité sur Instagram.

Grâce à un algorithme ingénieux, l’appli adapte constamment les contenus qu’elle vous propose pour créer une dépendance rapide et efficace. Un contenu illimité et des vidéos très courtes qui s'enchaînent, il n’est pas rare d’y perdre plusieurs demi-heures dans la journée. Attention aussi au temps de sommeil qui se raccourcit, avec des conséquences désastreuses sur la concentration de nos ados en cours le lendemain !

CyberBully, pédophilie. pédopornographie...Comme tout satellite orbitant autour de la planète “Internet”, TikTok est un réseau social et donc l’appli n’est pas à l'abri des âmes malveillantes. C’est une plateforme qui peut affecter la santé mentale des plus fragiles et être un outil de harcèlement. D’ailleurs, de nombreuses vidéos sont clairement publiées pour critiquer, dénigrer ou ridiculiser. Certains challenges sont des défis idiots qui peuvent mettre les enfants en danger mais quelques défis ont tout de même déclenché l’ouverture d’enquêtes pour incitation à la violence.

TikTok c’est aussi le défi permanent pour enregistrer le plus de vues. L'algorithme permet, dans certains cas, d’enregistrer des millions de vues sur une vidéo… Cela peut vite devenir la course pour avoir beaucoup d’abonnés et de vus sur ses contenus. 

Parmi les défis sur la chanson “one life” consiste par exemple pour les jeunes (mineurs ou jeunes adultes), de quitter leur domicile sans que leurs parents ne s’en rendent compte, pour faire quelque chose comme aller dans une autre ville, en France ou à l’étranger. La plupart du temps ce n’est pas nécessairement dangereux mais cela incite des jeunes à mentir à leurs parents, à créer une certaine barrière infranchissable entre leurs “délires TikTok” et la réalité de la vie familiale… 

Que fait TikTok pour éviter toutes ces dérives ?

Tiktok est conscient des risques que représente l’application et ses équipes semblent travailler pour rendre l’application plus sûre et rassurer les parents. Désormais, les comptes des utilisateurs âgés de 13 à 15 ans seront privés par défaut et un contrôle plus strict est mis en place pour les comptes d’utilisateurs de moins de 18 ans.

"Tik-Tok est une véritable fenêtre ouverte sur le monde. Notre objectif est d’en faire un endroit sécurisé. Notre priorité est d’assurer la sécurité, de manière à ce que tout le monde puisse s’exprimer de manière spontanée. Les contenus jugés "non conformes", au niveau du son, des images, du texte ou des vidéos seront supprimés” s’est exprimé la porte-parole de la société et ainsi, de janvier à juin 2020, 100 millions de contenus ont été supprimés, dont 90 % avant qu’ils ne soient publiés. 

L’application est interdite aux jeunes de moins de 13 ans. 

Pour conclure, Tiktok, comme les autres réseaux sociaux, peut être dangereux pour vos enfants. Couper vos ados de ce monde n’est pas forcément la meilleure solution, car ce sont des phénomènes qui ont tellement d’ampleur qu’ils y reviendront d’une manière ou d’une autre… Cependant, le maintien de l’échange, la discussion, la prévention sont essentiels pour une utilisation raisonnable de l’outil. 

N’hésitez pas à consulter la page de TikTok dédiée à l’usage des parents pour en savoir plus.